FINALES RÉGIONALES
des Jeux du Québec
de la compétition STAR
et de la compétition-souvenir Michel-Proulx

 

Fermont, 28-29 janvier 2005


Pour tous les résultats, cliquez ici

Pour des photos, cliquez ici  

Page 1 : les équipes «Jeux du Québec» et «Star»

Page 2 : toutes les médaillées et tests de compétition

Page 3 : remise des médailles Star et Michel-Proulx

Page 4 : remise des médailles Jeux du Québec

Page 5 : les jolies passagères du train

Page 6 : en route vers la mine

Page 7 : visite de la mine

 

JEUX DU QUÉBEC

Sept patineuses de notre club ont participé à la finale régionale des Jeux du Québec. Les sept se sont qualifiées pour participer aux Jeux du Québec provinciaux qui auront lieu à St-Hyacinthe du 2 au 4 mars 2005.

Novice

 

Marie-Christine Bérubé 1ère sur 1  OR
Pré-novice

Kariane Mallet : 1ère sur 6  OR

Marie-Pier Michaud :  2e sur 6  ARGENT

 

Juvénile

 

Jessica Mercier  1ère sur 1   OR
Pré-juvénile

Véronik Mallet  1ère sur 3    OR

Alexandra Thiboutot  2e     ARGENT

Laurianne Yockell  3e  BRONZE

 

Onze patineuses de notre club ont participé à la finale régionale STAR. Cinq se sont qualifiées pour participer à la compétition provinciale qui aura lieu à St-Joseph de Beauce du 10 au 13 mars 2005.
 
COMPÉTITION STAR

 

 
Junior argent

Jessica Lepage 3e sur 3   BRONZE

 

Senior bronze

 

Geneviève Giroux  2e sur 5  ARGENT

Junior bronze (demi-finale)

 

Eva-Vanessa Cormier-Farley Gr. 1 : 1ère sur 6

Sandy Clavette  Gr. 1 : 3e

Joanie Collard-Tremblay   Gr. 1 : Retirée

Amanda Roberts-Gallichon  Gr. 2 : 1ère

Nelly Yockell  Gr. 2  :  3e

 

Junior bronze  FINALE

Eva-Vanessa Cormier-Farley 1ère sur 8  OR

Amanda Roberts-Gallichon  2e  ARGENT

Nelly Yockell  5e

Sandy Clavette 8e

 

Préliminaire (demi-finale)

Marie-Ève Simard  Gr. 1 :     2e

Paméla P.- Rocha Gr. 1 :    6e sur 7

Audrey Vaillancourt  Gr. 2  :   1ère

Carolane Papillon Gr. 2 :  Retirée

Marie-Audrey Giroux  Gr. 3 : 4e

Kate Tessier  Gr. 3 : 4e

 

Préliminaire  FINALE

Audrey Vaillancourt  2e sur 13   ARGENT

Kate Tessier  4e

Marie-Ève Simard  6e

Marie-Audrey Giroux  12e

 

COMPÉTITION MICHEL-PROULX

 

 
Trois patineuses ont participé à la compétitions Michel-Proulx et les trois se sont mérité une médaille. Cette année, la compétition-souvenir Michel-Proulx provinciale n'aura pas lieu.
 
Pré-aspirant

 

Véronique Clements - 2e sur 5  ARGENT
Aspirant

Tania Gagnon  Groupe 3 - 1ère sur 8  OR

Laurianne Tardif  Groupe 2 - 2e sur 7  ARGENT

Kariane St-Gelais  Groupe 2  Retirée

 

 

Félicitations aux médaillées et aux autres participantes qui toutes ont patiné de leur mieux!

Merci aux responsables du club de Fermont et aux bénévoles qui nous ont reçus. Ce fut un plaisir de collaborer avec vous pour que cette compétition soit un succès.

Tout était très bien organisé. Même la remise des médailles fut dynamique. Cela a fait plaisir de revoir la mascotte qui a rappelé aux anciennes bénévoles comme moi les Jeux de 1993.

Votre pensée pour notre Joanie blessée nous a touchés... merci.

Nous garderons un beau souvenir de notre séjour chez vous.

Agréable une compétition à Fermont une fois que l'on est rendus.

Le froid, où ça? Pas à Fermont! Moi, je ne l'ai pas senti mais...

Les passagers du train vont me dire qu'ils l'ont senti le froid quand ils ont dû récupérer leurs bagages alors que la météo annonçait -51.

Ces mêmes passagers ont eu le temps de savourer tout le plaisir de voyager en train «Express». Combien d'heures a duré le voyage? Embarqués à 7 h 30 jeudi matin, nos patineuses et accompagnateurs ont pu quitter Sept-Îles à 10 h et sont arrivés à Labrador City à minuit. Il faisait tellement froid que les rails se sont brisés sous l'action du froid à deux reprises. Naturellement, il a fallu effectuer les réparations car un train ne roule pas vite sans rails...

À minuit, il leur fallait encore prendre l'autobus pour se rendre à Fermont. Je n'y étais pas mais je devine l'épuisement de tous.

Mais Fermont, quel bonheur une fois que l'on est entrés dans le mur! Il y fait bon et chaud. Les Fermontois sont chaleureux. 

Je suis un peu gênée de dire que j'ai eu la chance de m'y rendre en avion. Je n'ai donc pas eu de désagréments. Pour moi, le voyage fut magnifique. Et je persiste à croire qu'il fait chaud à Fermont. J'aime beaucoup le fait que l'on n'ait pas à sortir. Ce mur, quel bonheur d'y vivre lors d'une compétition de patinage!

Lundi soir, vers 10 h, le train est entré à la gare de Sept-Îles avec des gens fatigués mais heureux.